Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 15:09

Les nappes phréatiques sont des réserves d’eau souterraines, issues de l’infiltration des eaux de pluie ou de ruissellement, mais pourquoi te poser la question de savoir si elles sont source de vie ou de mort ?

 

Les nappes phréatiques sont exploitées pour l’alimentation en eau des populations pour la majorité de leurs besoins : eau potable, irrigation, eau industrielle, … c’est dire que leur intérêt dépend de deux critères aussi importants l’un que l’autre, la quantité et la qualité.

On s’est beaucoup plaint en France ces dernières années d’un niveau faible de remplissage de ces nappes, niveau dû à une insuffisance de pluviométrie et à un excès de prélèvement.

 

Alors qu’en est-il actuellement ?

 

Les nappes phréatiques présentaient début avril "des niveaux très satisfaisants pour la quasi-totalité du territoire français", 87% des réservoirs affichant des valeurs égales ou supérieures à la normale, a annoncé jeudi le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Et ceci vient du fait que les précipitations ont été "excédentaires de plus de 25% sur une grande partie du pays et jusqu'à 50% en Bretagne, Côte d'Azur et Isère. Seules quelques nappes présentent des situations moins favorables, avec des niveaux proches de la normale voire inférieurs : au centre du Bassin parisien, en Lorraine, en Languedoc-Roussillon et en Corse

 

Ça c’est pour la quantité : et pour la qualité ?

 

Il y a deux clignotants qui évoluent en sens inverse :

D’abord la pollution à l’atrazine, un herbicide qui a été très utilisé et interdit depuis 2003 : mais il faudra de nombreuses années pour éliminer l’atrazine stockée dans le sol par lessivage via les eaux de pluie, mais la quantité diminue.

Dans l’autre sens, la pollution aux produits chimiques, essentiellement pharmaceutiques ne cesse d’augmenter : les médicaments en excès ne sont pas traités par les stations d’épuration et retournent dans le circuit de l’eau potable. On commence à percevoir les effets nocifs de ces perturbateurs endocriniens qui peuvent influencer la reproduction humaine, la biodiversité, …

 

Cela ne me semble pas de très bon augure pour l’avenir de nos enfants, espérons qu’on trouvera soit le moyen de les traiter soit qu’on mette sur le marché des molécules moins nocives, … soit que notre changement de comportement rende inutile la prise de ces médicaments !

 

Oui, tu as raison, mais il faut beaucoup travailler sur ces questions dont je ne suis pas persuadé qu’elles mobilisent suffisamment de chercheurs !

Mais il y a plus inquiétant, non pas pour nous en Europe, mais pour les 1400 millions d’habitants de la Chine : environ 60% des eaux souterraines sont impropres à la consommation sans traitement, même pour un usage industriel ou agricole.

Cette qualité de l'eau mesurée autour de 203 villes chinoise l'an dernier a été jugée dans la plupart des cas "relativement mauvaise" ou "très mauvaise".

Dans le premier cas, l'eau est considérée non potable sans traitement. Dans le second cas, l'eau est considérée comme impropre à la consommation, même en étant traitée.

La proportion d'eau considérée non potable sans traitement a augmenté de 57% depuis 2012.

 

C’est en effet inquiétant quand on sait par ailleurs que la pollution de l’air et des sols ne fait que croitre …

 

La dégradation du milieu naturel inquiète de façon croissante la population chinoise, de moins en moins prête à accepter que l'environnement soit sacrifié sur l'autel de la croissance.

La vaste majorité des cours d'eau en Chine sont également moyennement ou gravement pollués et les scandales sur la contamination des nappes phréatiques sont fréquents.

Sans parler des controverses sur l'effroyable dégradation de la qualité de l'air, qui touche des régions entières.

La semaine dernière, le gouvernement avait annoncé que la pollution des sols en Chine touchait une surface estimée à près de deux fois la superficie de la France.

 

Question : les revendications actuelles du monde du travail en Chine, pour de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail, prennent elles en compte ces préoccupations ?

 

Je l’ignore, mais la demande sociale de la population ne peut aller que dans ce sens.

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD
commenter cet article

commentaires