Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 10:52

 

 

 

Bonjour Julien, on sait maintenant si faire du vélo, c'est vraiment bon pour la santé.  

 

En effet, l’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France vient de publier une étude qui évalue les bénéfices et les risques sanitaires individuels et collectifs d’une augmentation de la pratique du vélo en Ile-de-France, à l’horizon 2020.

 

Est-ce que tu peux nous présenter un plus en détails cette étude ?   

 

Bien sûr. Trois scénarios ont été étudiés :

·         un doublement de la part modale du vélo, de 2 à 4 % des déplacements en vélo en 2020

·         un quadruplement de la part modale du vélo, soit 8 % en 2020

·         un scénario optimiste avec une part modale du vélo à 20 %

 

Et tu penses que ces scénarios sont atteignables. 20% de part modale du vélo ce n’est pas rien !!! 

 

Oui et non. C'est une part régulièrement atteinte par des villes d'Europe du Nord en Belgique, Danemark ou encore aux Pays-Bas. Quant aux deux premiers scénarios, il suffit de rappeler que le vélo représente 4 % des déplacements à Grenoble, Rennes ou Toulouse et 8 % à Strasbourg pour comprendre que ces objectifs sont largement possibles et atteignables.

 

Bon, je suis convaincu. Tu peux continuer... 

 

Merci. Deux grandes variables ont par la suite été introduites dans chaque scénario :

·        le territoire : Paris, Petite Couronne et Grande Couronne

·        le pourcentage de nouveaux cyclistes qui sont des anciens automobilistes (entre 5 % en étant réaliste et 50 % en étant optimiste).

Il me reste juste à préciser que pour cette étude, le trajet moyen en vélo était de 4km.

 

4km, cela me dit quelque chose. Tu ne nous aurais pas déjà parlé de ce chiffre ?

Tu as bonne mémoire. 4,4km, plus précisément, c'est la distance moyenne d'un trajet en Ile-de-France, tous modes confondus. On est donc assez proche.

 

Alors quels sont les résultats ?

 

Au niveau sanitaire, les bénéfices induits par une pratique accrue du vélo sont 19 à 27 fois plus importants que les risques. Et cela que ce soit au niveau individuel (amélioration de la santé) qu'au niveau collectif (baisse des accidents, de la pollution...)

 

On entend pourtant régulièrement dire que plus de vélo en ville égale plus d'accidents ...

 

C'est une vraie-fausse idée. En effet, si on double la pratique du vélo dans la population, les accidents de cyclistes n'augmentent que de 32%. Par ailleurs, l'étude montre aussi que le développement du vélo entraîne de 61 000 à 540 000 personnes soumises à un stress moins élevé. Eh oui, faire du vélo cela détend.

 

Tu me disais aussi que cette étude avait étudié les co-bénéfices du développement du vélo. De quoi s'agit-il ?

 

Assez simplement que les concepteurs de l'étude ont quantifié aussi les conséquences des scénarios au regard des enjeux du développement durable.

 

Et qu'est-ce que cela donne ?

 

Plein de bonnes choses :

·        de 41 millions à 2,4 milliards de kilomètres en voiture en moins par an

·        de 900 kilos à 51 tonnes de particules fines en moins par an

·        de 10 500 à 577 000 tonnes équivalents Co2 en moins par an

C'est tout bénéfice pour la collectivité. Il est prévu qu'une seconde étude vienne compléter ces chiffres pour leur donner une valeur économique. Ce sera certainement très intéressant à lire.

 

On ne peut donc qu'appeler à continuer les efforts déjà entamés pour le développement du vélo en Ile-de-France

 

En effet, et pour conclure, je reprendrai l'une des phrases de synthèse de l'étude : « Toute mesure prise pour augmenter la pratique du vélo est une mesure « sans regret », c'est à dire qu'elle est positive globalement pour l'ensemble de la population ».

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans Chroniques RGB
commenter cet article

commentaires