Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 10:00

 

 

Alors docteur, vous pensez que la Terre est malade, qu’elle a de la fièvre ?

 

Oui, ce qui m’a inspiré ce thème de chronique, c’est l’ensemble des titres d’articles rassemblés par la Fondation Nicolas Hulot dans sa dernière revue de presse. Vingt-neuf titres émanant du journal Le Monde, de l’Agence France Presse,  de Terra Eco… Certains soulignent que pendant que l’Australie subit des canicules jamais vues jusqu’ici, le Liban, la Syrie, la Grèce voient au contraire leurs plaines couvertes de neige, Israël doit fermer ses autoroutes à cause des inondations.

 

Mais peut-on affirmer que ce soient des effets du réchauffement climatique ?

 

Non, les météorologues restent prudents sur ce sujet et soulignent que c’est dans la durée, qu’on peut voir s’il s’agit d’un phénomène ponctuel ou d’une tendance à long terme. Néanmoins, ils soulignent que ces phénomènes sont parfaitement compatibles avec les effets d’un réchauffement climatique. Ce qui est certain, c’est que l’accumulation des gaz à effet de serre a déjà entrainé un réchauffement moyen de 1 degré Celsius par rapport à l’ère préindustrielle.

 

Et qu’as-tu trouvé d’autre dans ta revue de presse favorite ?

 

J’ai trouvé que selon une étude faite aux Etats-Unis, la température terrestre pourrait monter de 5°C d’ici 2100 si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter comme elles le font actuellement. J’ai trouvé que pour Jean-Marc JANCOVICI, les risques que nous font courir les centrales nucléaires sont très inférieurs à ceux que représente le réchauffement climatique.

 

Oui, mais chacun sait que JANCOVICI est un ardent défenseur du nucléaire.

 

C’est vrai, mais il souligne que rien n’a jamais démontré que Tchernobyl ait fait plus que quelques dizaines de morts alors que les dérèglements liés au réchauffement climatique, inondations, cyclones, glissements de terrain ont un potentiel dévastateur beaucoup plus important…

Peut-être, mais imaginons un accident du type Tchernobyl  à la centrale du Bugey à 35 km de Lyon, je doute que le nombre de victimes se limite à quelques dizaines…

 

Tu as sans doute raison, mais mon propos, aujourd’hui n’est pas de débattre sur le nucléaire. Il faudra, que j’y vienne, un autre jour, mais aujourd’hui, je voudrais me concentrer sur le réchauffement climatique. Une tendance que j’ai trouvée à travers cette revue de presse,  c’est qu’il faut faire vite : Les gaz à effet de serre mettant beaucoup de temps à se dissiper, même si on arrêtait toute émission de CO2 aujourd’hui même, ce qu’il y a déjà dans l’atmosphère suffirait à entrainer un réchauffement non négligeable. Un écart de 15 ans concernant la date où les émissions de GES commenceront à diminuer se traduirait par des dizaines de millions de vies humaines en plus ou en moins.

 

Mais tu penses vraiment qu’un réchauffement climatique se traduirait par des pertes de vies humaines ?

 

Ça, c’est quelque chose dont on ne peut pas douter : Si il se confirme que la multiplication des cyclones, l’intensification de leur violence, la multiplication des inondations, celle des canicules ont quelque chose à voir avec le réchauffement climatique, on pourra affirmer que celui-ci est d’ores et déjà responsable de centaines de milliers de morts.

 

Alors, que conclues-tu de tout ce que tu viens de nous dire ?

 

J’en conclue que j’ai le sentiment très net que quels que soient les progrès que l’on a fait dans la prise de conscience de l’importance de cette évolution du climat, on ne va pas assez vite, on ne va pas assez loin. Il ne suffit pas d’affirmer avec insistance devant les ambassadeurs que « Nous avons besoin véritablement d'un sursaut » et de nommer Nicolas Hulot Envoyé spécial pour la préservation de la planète pour que les choses changent en 2013.

 

Pour toi, il n’y a aucun espoir ?

 

Si, enfin peut-être : Curieusement la lueur d’espoir à laquelle je pense me vient de Davos, Davos luxueuse station de ski en Suisse pour gens friqués, Davos où va se tenir prochainement le Forum économique mondial, grand rassemblement des grands industriels et des dirigeants politiques qui ne jurent que par le libéralisme. Et bien figurez-vous que dans un rapport introductif à ce forum, évaluant les principaux risques pour l’économie et les affaires pour les 10 prochaines années, les risques environnementaux et en particulier climatiques occupent une place prépondérante. Si  les grands seigneurs de la mondialisation commencent à penser que la préservation de l’environnement et du climat est importante pour leurs affaires, alors on peut espérer que, comme par magie, on trouvera l’énergie, les capitaux et la volonté politique pour que les choses changent. 

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans Chroniques RGB
commenter cet article

commentaires