Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 16:00

 

 

le comptage individuel des calories by quelle terre demain

 

 

 

Bonjour Gérard, alors aujourd’hui : un coup de gueule ou une bonne nouvelle ?

 

Tu me connais, ce sera les deux ! Mais je commence par la critique.

Il y a longtemps qu’ici et un peu partout ailleurs on critique le fait que, en logement collectif, la répartition des charges locatives se fasse en fonction de la surface et non pas en fonction de la consommation réelle. Ainsi chacun peut consommer sans vergogne puisque les excès des uns sont partagés avec les autres, alors pourquoi se gêner puisque la dépense est mutualisée ?

 

Mais n’a-t’ on pas fait des progrès dans ce domaine ?

 

Si, bien entendu. Par exemple dans les résidences à loyer libre la répartition est souvent faite en fonction de la consommation de chacun. Mais ceci demande un investissement dont les bailleurs sociaux (les HLM) n’ont pas toujours senti la nécessité ou la rentabilité.

 

Pourtant lors d’une réunion avec les locataires de la résidence AMARYLLIS à CERGY tu as évoqué ce sujet si j’ai bonne mémoire

 

Oui le bailleur social EFIDIS a annoncé que les appartements de la prochaine résidence qu’il va construire à La Croix Petit à CERGY seront équipés d’un tableau de bord individuel permettant au locataire de connaître sa consommation d’eau chaude, d’eau froide et de calories. Aujourd’hui le locataire ignore ce qu’il consomme personnellement car dans la résidence AMARYLLIS par exemple il n’y a qu’un tableau de bord des consommations de l’immeuble entier.

 

Effectivement connaître sa consommation individuelle permet d’agir sur son comportement … mais pourquoi EFIDIS va-t-il investir dans ces tableaux de bord individuels ?

 

Ils ont compris que c’était rentable, pour eux et pour les locataires.

Pour les locataires, car facturés à la consommation réelle, ils deviennent responsables de leur facture : plus moyen de faire payer ses excès par le voisin !

 

Et pour EFIDIS ?

 

Rentable aussi et ceci pour deux raisons : d’abord, anticipant sur le comportement plus responsable de ses locataires ils dimensionnent les installations de production de chaleur au plus juste, donc plus d’investissements inutiles et donc des économies à la production du bâtiment ; la seconde est que les charges diminuant, le risque d’impayés est diminué donc moins de recours et une trésorerie mieux équilibrée.

 

Mais pourquoi ne rend-on pas obligatoire cette disposition dans tous les immeubles locatifs ?

 

C’est la bonne nouvelle dont je parlais au début : Le 4 octobre dernier, le Conseil de l’Union Européenne a adopté la Directive sur l’efficacité énergétique. La transposition de cette directive dans le droit français ouvre la voie à l’introduction du comptage qui permet de  mesurer l’avancement des objectifs d’économies d’énergie qui ont été fixés par l’Europe (moins 20% en 2020)

Le relevé et la répartition des frais de chauffage, de climatisation et de réchauffement de l’eau chaude sanitaire, devront être réalisés au minimum une fois par an. Ainsi les usagers peuvent agir directement sur leur consommation et voir rapidement l’impact de leur comportement par une information appropriée.

Ce dispositif garantit donc l’équité de la répartition dans la mesure où chaque usager n’est amené à payer que sa propre consommation.

 

Comment cette décision va-t-elle être mise en œuvre ?

 

D’abord un constat : dans les pays où cette mesure est déjà appliquée (DANEMARK, ALLEMAGNE, Autriche) on a constaté des économies d’énergie (et donc des charges) de 15 à 25%.

Avant le 31 décembre 2016, les immeubles disposant d’installations collectives de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire doivent obligatoirement être équipés des appareils d’enregistrement adaptés.

Voilà un grand pas dans la lutte contre la précarité énergétique !

 

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans Chroniques RGB
commenter cet article

commentaires