Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 15:30

 

 

 

L’ADEME vient de publier son baromètre annuel des pratiques et de l’opinion des Français sur les questions environnementales. Quelles en sont les données principales ? 

 

Ce baromètre suit depuis près de 10 ans le comportement des français vis-à-vis de l’environnement et l’importance qu’ils accordent aux questions environnementales. On leur demande de choisir dans une liste d’items quels sont pour eux les plus importants. Mais surtout on peut maintenant mesurer les évolutions sur une décennie.

 

Alors, quelle est la place des questions environnementales dans l’ensemble des préoccupations de nos concitoyens ?

 

Sur les items retenus (dont le chômage, la sécurité, la délinquance, l’école, les retraites, le terrorisme, les inégalités, le terrorisme) c’est la pollution qui est l’indicateur relatif à l’attention portée sur les questions environnementales.

Elle arrive au troisième rang avec un taux de 38%, après le chômage (72%) et les inégalités sociales (43%). Mais la pollution était la première préoccupation avec 65% en 2006 !

On voit que la crise économique et ses effets ont profondément modifié la hiérarchie des préoccupations.

 

Cela peut expliquer pourquoi les conférences environnementales et la mise en œuvre du Grenelle suscitent peu de débats dans l’opinion et pourquoi les mesures de protection de l’environnement sont sacrifiées sur l’autel de l’économie !

 

Oui et à la question de savoir comment les français se comportent dans leur logement, la réponse « recherche d’économies d’énergie » prévaut très largement ; il faudrait même parler de restrictions. C’est dire si la précarité énergétique est une crainte majeure. Par ailleurs l’évolution dans le temps ne montre pas beaucoup de mouvements, exception faite des mesures compensatoires à une baisse de consommation d’énergie : l’usage de vêtements plus chauds ou plus nombreux passe de 35% à 43%

 

Restons sur l’énergie : sait-on quelles ont été les motivations de ceux qui ont fait des travaux dans leur logement ?

 

Alors là c’est spectaculaire ! Pendant la période concernée l’amélioration du confort thermique est passée de 42 à 26% des motivations alors que la recherche de diminution de la facture énergétique est passée de 15 à 37% et même à 47% pour les logements de 6 pièces et plus ! là aussi on peut distinguer l’effet de la crise économique.

 

Et comment a évolué la confiance de nos concitoyens dans l’expertise sur le climat ?

 

Les climato sceptiques sont passés de 34 à 24% : plus de 3 français sur 4 font maintenant confiance aux experts tels que le GIEC. Quant à la couverture médiatique du réchauffement climatique, elle est estimée suffisante ou insuffisante par 41 et 46% des sondés : il n’y a que 12% qui estiment qu’on en parle trop.

 

Et comment voient-ils l’avenir ?

 

Ils sont de plus en plus pessimistes (en passant de 42 à 57%) avec une conséquence curieuse : sur une question portant sur les caractéristiques individuelles, le plaisir individuel (se faire plaisir, jouir de la vie) est passé de 28 à 44% alors que dans le même temps le sens des responsabilités passe de 35 à 31% : autrement dit, « après moi le déluge » !

 

Est-ce que cela a une influence sur le comportement des consommateurs ?

 

Oui, mais difficile à comprendre : ceux qui sont tentés par les nouveaux produits passent de 50 à 59% alors que dans le même temps ils sont maintenant plus des 3/4 à déclarer faire très attention aux prix des produits alimentaires. Ne seraient-ils pas tentés de sacrifier la nourriture aux plaisirs technologiques ?

 

Et pour 2050 ? Croient-ils comme les européens que les modes de vie auront changés ?

 

Beaucoup moins que la moyenne des européens (surtout du nord) en ce qui concerne l’usage des énergies renouvelables ou l’amélioration de l’efficacité énergétique, mais un peu plus que les autres sur le fait que les automobiles fonctionneront avec des énergies plus efficaces. Ah les français et leur sacrosainte bagnole !

 

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans Chroniques RGB
commenter cet article

commentaires