Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 18:30

 

 

Mais ou est donc passé le développement durable ? by quelle terre demain

 

 

Pourquoi ce titre pour ta chronique de ce jour ?

 

Nous sommes en 2012, c’est l’année des élections présidentielles, la campagne est d’ailleurs bien entamée, mais c’est étonnant comme pour tous les candidats le thème du développement durable semble de peu d’importance ! Le réchauffement climatique serait-il derrière nous ? Ou bien a-t-on réussi à juguler la pollution ? Les pénuries de matières premières ont-elles disparu ?

 

En cherchant bien, on devrait trouver quand même quelques propositions ?

 

Oui, sans doute. Dans les «60 engagements de François Hollande pour la France» on trouve : «Je veux faire de la France la nation de l’excellence environnementale» belle intention qui chapeaute 3 engagements : 41 «J’engagerai la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025». Pour cela François Hollande favorisera la montée en puissance des énergies renouvelables…

 

Ça c’est pour l’énergie. Et en dehors de çà ?

 

L’engagement 42 me semble intéressant : Il s’agit d’adopter une nouvelle tarification progressivede l’eau, de l’électricité et du gaz «afin d’inciter à une consommation responsable». Si cette tarification est bien pensée de façon à ne pénaliser que les excès tout en sanctionnant fortement ceux-ci, ça peut avoir un effet éducatif. Malgré tout, en pratique je ne vois pas bien comment cela pourra s’appliquer : qui jugera des excès, quels tarifs définir ? François Hollande conclut son engagement en affirmant que cela «permettra de faire sortir de la précarité énergétique 8 millions de Français».

 

On ne peut que souhaiter qu’il ait raison. Et qu’en est-il du 3èmepoint ?

 

L’engagement 43 porte sur le logement : il s’agit d‘un «vaste plan qui permettra à 1 million de logements par an de bénéficier d’une isolation thermique de qualité». S’il s’agit de rénovation de logements anciens, c’est ambitieux. Si on inclut les constructions neuves qui de par la loi doivent être BBC, je ne sais pas bien comment évaluer cette mesure parce que j’ai du mal à interpréter les statistiques gouvernementales : On délivre environ 250000 permis de construire par an, mais combien de logements y a-t-il derrière un permis de construire ?

 

Certes il ne s’agit que d’engagements de campagne, mais çà n’est pas totalement négligeable ?

 

J’avoue que j’ai du mal à me faire une opinion claire sur ce sujet. Par contre, la différence de cette campagne avec celle de 2007, en ce qui concerne le développement durable est vraiment frappante. Je pense que la différence essentielle vient du contexte économique. Aujourd’hui les candidats sont obligés de tenir compte à la fois de la crise économique (peu de croissance donc peu de rentrées d’argent) et de l’endettement du pays qui a pris une ampleur préoccupante.

 

Donc tu es plutôt pessimiste pour l’avenir à court terme du développement durable.

 


En fait, c’est sur l’ensemble de la société que je suis pessimiste : J’ai réalisé récemment que ce sont les 3 piliers du développement durable qui sont en crise. Nous subissons une crise économique grave, dans un contexte de crise sociale de grande ampleur (chômage, inégalités, précarité financière et énergétique…) sur un fond de crise environnementale dont je crains que le monde politique évalue mal l’importance. Et ce qui est frappant, c’est de voir à quel point ces trois piliers du développement durable agissent les uns sur les autres.

 

Voilà pourquoi j’ai du mal à être optimiste en ce moment. Espérons que çà change…

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans Chroniques RGB
commenter cet article

commentaires