Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sur la radio RGB 99.2 FM



- chaque semaine, une chronique diffusée à 8h15, 10h15, 12h15 et 18h15 (du lundi au vendredi), le samedi à 8h15 et 13h45 et le dimanche à 8h15, 10h15 et 12h15
- chaque dernier mercredi du mois de 19 h à 20h, une émission autour de 4 thèmes : les informations du développement durable, l'interview d'un acteur engagé, le débat, les informations pratiques

Des citoyens inquiets de l’état de la planète soumise à tous les excès des développements qui ne la respectent pas ont décidé de se réunir pour faire « quelque chose »

L’association « Quelle Terre Demain ? » veut mettre en œuvre les moyens nécessaires à la seule réponse qui vaille : une Terre vivante, hospitalière, généreuse, pour demain et les jours qui vont suivre pour nos enfants et tous leurs descendants


Il est temps de faire quelque chose.
De faire savoir ce qui est en train de se produire.

De comprendre les conséquences de nos comportements.

D’apprendre les gestes qui sauvent
De les mettre en œuvre

C’est l’objectif que poursuit l’association « Quelle Terre Demain ? »


Incroyables Comestibles CERGY

 

La vocation des Incroyables Comestibles (IC) est d'inciter les citoyens à passer à l'action et de transformer les espaces publics en potagers à partager pour tous en ville et en pied d'immeuble, avec l'objectif de développer l'autonomie alimentaire, le lien social, et de se réapproprier la terre. Une quinzaine de potagers urbains sur les différentes villes de l'agglomération ont vu le jour depuis 2014 et de nouveaux projets émergent chaque mois.

Les ICCP (Incroyables Comestibles de Cergy Pontoise http://cergy.lesincroyablescomestibles.fr/) proposent diverses activités pour sensibiliser à la protection de l'environnement:

- Ateliers pour se former au jardinage écologique

- Ateliers créatifs, créations et décorations de bacs, construction de fascines, semis, plantations, compostage & gestion des déchets, ballades des potagers , récupération de graines etc...

- Ateliers de cuisine, teinture naturelle, produits cosmétique naturels etc.

- Conférences.

- Rencontres et échanges.

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 09:50

L'association Le Ponceau Ecodurable vient d'obtenir un prix mondial qui récompense son action en faveur du quartier mais aussi l'action de tous ceux qui l'accompagnent.

Voici le communiqué de presse, mais d'abord un extrait du journal RGB (99.2) du lundi 8 octobre :

 

 

RGB journal du 8oct2012 by quelle terre demain

 

 

Samedi 29 septembre, sur la place des Nations devant le siège de la société des Nations, Monsieur Rémy PAGANI, Maire de Genève, avec Oumar CISSE, Président de l'Institut Africain de Gestion Urbaine, Président du jury international pour les initiatives de la société civile pour les villes durables 2012 ont remis, pour la seconde année, le prix des initiatives de la société civile pour les villes durables 2012.

Notre présence, seule candidature européenne retenue pour concourir par le comité de sélection, parmi les pays en développement a été particulièrement remarquée, car significative que les droits au logement se déclinent aussi dans le temps par rapport au coût de la vie, à la précarité énergétique, aux besoins d'entretiens et à l'appauvrissement des « propriétaires ».

Ces deux approches de l'éviction, l'une par la pénurie et la spéculation foncière de la politique ultra libérale, y compris dans les bidonvilles, l'autre par l'effacement des habitants par leur appauvrissement et leur faillite, provoquant dans les deux cas la ruine de l'habitat ont été saluées. En même temps ont été soulignés les effets de seuils et de masse qui marquent l’importance des changements d’échelles.

L'idée que les questions de charge et d'énergie puissent faire réfléchir sur les dimensions écologiques des modes d'habiter et de vivre ensemble a été le centre des points forts remarqués de notre démarche à la fois de résistance et d'accompagnement.

Ce qui ressort de la candidature et de la distinction qui est accordée au Ponceau Ecodurable, à travers les exposés, les questions du jury, les débats et les discussions avec les autres participants, c'est le croisement entre deux économies qui souffrent du libéralisme.

L’une, au sud en général, essaye de trouver une alternative coopérative pour exister pour s’exprimer, et, l’autre (plutôt au nord) commence à subir l'exclusion sévère et massive de ses acteurs les plus faibles qui, formatés par l'idée de la propriété comme réussite individuelle, ont été fixés comme consommateurs dépendants.

Derrière cela les questions de démocratie participative se posent à la fois dans ses dimensions d’économie résidentielle, et dans les statuts coopératifs non spéculatifs.

À nos côtés ont été primées des associations travaillant depuis longtemps sur le sujet du droit au logement digne, de la coopération participative, et de l’éducation populaire pour une autonomie des communautés.

Les récompensés :

 

Association Humanitaire AKAMASOA

Inititative : Le logement pour le respect de la dignité humaine

Représentant : Père PEDRO OPEKA Pays : Madagascar

Association LPE - Le Ponceau Ecodurable

Initiative : Le Ponceau Ecodurable le lien social pour un projet d’habitat réhabilité autonome et solidaire

Représentant: Christian FALIU Pays: France

DESCO, Programa Urbano

Initiative : Gestión participativa del riesgo para prevenir desastres en la comunidad

Représentant: Ramiro Garcia Pays: Pérou

FUCVAM

Initiative : Construcción de viviendas y hábitat de propiedad colectiva por autogestión y ayuda mutua

Représentant: Humberto Antúnez Pays: Uruguay

União Por Moradia Popular- Bahia

Initiative : Autogestao em moradia popular

Représentant: Marli Carrara Pays: Brésil

 

Ce prix fait connaître l’activité associative de Cergy à l’échelle mondiale, et ne peut être compris que partagé avec l’ensemble des acteurs qui ont rendu possible la création du Ponceau Ecodurable.

Une poignée de copropriétaires créent LPE en 2008, à la suite de la communication du diagnostic social mené par la ville de Cergy, et d’un travail de sensibilisation du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement du Val d’Oise pour prendre en compte la valeur d’usage dans les projets de réaménagement.

L’association se structure en collèges afin de cadrer des processus d’appropriation et de décision avec les différents statuts des acteurs qui interviennent dans un dispositif public soutien aux habitants par la concertation et la participation, sur le principe d’un acteur une voix : les conseils syndicaux, les copropriétaires, les participants aux ateliers (locataires, riverains associations, professionnels …).

 

Partager cet article

Repost 0
Publé par bureauQTD - dans autour de nous ...
commenter cet article

commentaires